Data visualisation : exemples et cas pratiques

Data visualisation

Data visualisation : exemples et cas pratiques

Au cours de son activité, une entreprise génère beaucoup de données. Il peut s’agir de ventes effectuées, des retours clients, de productions journalières et bien d’autres encore. Toutefois, pour pouvoir améliorer la performance et devancer ses concurrents en vue d’augmenter les bénéfices de son entreprise, il faut primordialement savoir analyser les historiques des données dans le but d’en tirer des politiques et des processus de fonctionnement à succès. Pour ce faire, les organisations ont pour choix d’opter pour la méthode d’analyse de données datavisualisation.

Le data visualisation en quelques mots

Le data visualisation fait partie des modules de la science des données. En termes simples, ce concept raconte l’histoire des grands ensembles de données en des données commerciales lisibles en utilisant des graphiques simplifiés. Pour ce faire, les spécialistes en la matière suivent les 3 étapes bien définies suivantes :

–  Le stockage des données

–  Le processus d’analyse des données

–  Le partage et la présentation des résultats

Bien évidemment, ces derniers auront besoin de faire usage de quelques outils. Il s’agit entre autres des graphiques, des tableaux, des cartes géographiques et bien d’autres encore. Pour mieux illustrer les faits, ces spécialistes misent sur les jeux de contrastes et les formes géométriques.

Certes, la méthode de data visualisation n’est pas une solution complète pour les entreprises. Toutefois, il forme un moyen de communication standard de lecture de données complexe. Cela dit, les personnes qui sont mal à l’aise avec l’interprétation de données y trouveront refuge. Pour avoir plus d’informations sur le sujet, consulter le site www.values-associates.fr.

Des exemples d’utilisation du data visualisation

Le datavisualisation est adopté par de nombreuses organisations. Ces dernières ont besoin de ses données pour l’évaluation de la rentabilité et le suivi de performance de leur activité. Une autre utilisation de cette méthode est également l’affichage sur les panneaux d’administration et le tableau de bord. Toutefois, les statistiques ont relaté que c’est surtout le secteur des médias qui l’utilise le plus. La raison est simple. Toutes les personnes avec des niveaux de compréhension et d’interprétation différentes comprendront facilement les informations à faire passer.

Il convient de noter que les outils utiliser du data visualisation varient d’une activité à une autre. En effet, il existe plusieurs méthodes de représentation du data visualisation. Il s’agit par exemple de la bibliothèque JavaScript, du Seaborn ou encore du Gestalt.

Parmi les graphes les plus utilisées de la bibliothèque JavaScript, figure « le Google Charts », le « Zoomcharts » ainsi que le « trading Vue.js ». Le « Google charts » est des graphiques prédéfinis disponibles sur le web. Et il est possible de les redimensionner suivant les besoins. Le « Zoomcharts » est quant à lui un autre outil de visualisation de donnée, connu pour sa caractéristique interactive. Le « trading Vue.js » est un ensemble de graphes destiné pour les traders.

En ce qui concerne le « seaborn », il concerne des graphiques statistiques. Enfin, la « Gestalt » s’agit des lois (continuité et similitude) à respecter lors du traçage de graphes.

Exemple de cas pratique du data visualisation

Pour bien comprendre ce qu’est la data visualisation, il est jugé nécessaire de prendre un exemple concret. Il s’agit là d’une application dédiée à la sensibilisation de l’accidentologie sur les routes de France dans le but de faire évoluer les comportements des utilisateurs routiers. Il convient de noter que cette initiative est prise par l’association Prévention Routière.

En effet, l’application prend la forme d’un tableau de bord dynamique facilement accessible et compréhensible. Ce tableau a pour base de données l’évolution de la situation des accidents routiers durant les 10 dernières années. Suivantes sont les informations représentées dessus :

– Un filtre autorisant la comparaison des situations d’accidents de la route dans les différentes villes de même tailles

– Des données telles que le nombre des blessés et les nombres des tués y sont consultables

Par ailleurs, une carte de la France intégrant l’évolution des nombres des accidents routiers pour une période d’une année y est également illustrée.